Une eau pure, une vie saine
Suivez-nous :
Conseils sur la filtration de l'eau
Rechercher   Retour aux billets

Etes vous prêts à changer votre consommation d'eau avec Doulton?

Etes vous prêts à changer votre consommation d'eau avec Doulton?

Etes-vous prêt à changer votre consommation d’eau?

Pourquoi boire de l’eau ?

Nous concentrons notre attention sur ce que nous consommons lorsque nous nous tournons vers la consommation d’eau en bouteille

Vous pensez peut-être que les sodas ou boissons fruitées ou «smoothies» sains sont au sommet du marché des boissons, mais si c’est le cas vous vous trompez. C’est le marché de l’eau embouteillée qui connaît la plus forte croissance du marché des boissons au monde !

Pourquoi cela? Certains disent que c’est parce que ce marketing est très habile, car dans les pays développés, il n’est tout simplement pas nécessaire… L’eau provenant de notre robinet est généralement potable (sans danger pour la santé) et a généralement été traitée de manière à éliminer les toxines et les polluants. Ces traitements laissant souvent quelques résidus de chlore qui peuvent être filtrés efficacement au point d’utilisation, rendant l’eau plus agréable et plus saine. Simple!

L’eau du robinet :

Les vingt dernières années ont été marquées par une véritable explosion de la production et de la consommation d’eau embouteillée. Les raisons suggérées pour cela sont nombreuses et variées, mais l’hypothèse dominante semble être que l’eau en bouteille paraîtrait en quelque sorte plus saine et tout simplement «meilleure» pour les consommateurs.

Mais il y a un problème dans cette vision des choses! Beaucoup d’eaux embouteillées ne sont guère plus que des eaux du robinet surévaluées et sur-traitées qui ont subi une sorte de «purification» alors qu’aucune preuve ne permettait de penser qu’elles avaient été contaminées. Et le prix élevé de l’eau embouteillée est souvent dépourvu de sens…

Une étude américaine a révélé que près de 50% de l’eau embouteillée est de l’eau du robinet municipale et que d’autres eaux se sont révélées moins réglementées que l’eau du robinet en terme de contaminants et souvent plus polluées par des toxines que l’eau du robinet ordinaire. Et ce n’est pas tout…

Les grands chiffres de «l’eau en bouteille»

Ce qui est différent de la consommation d’eau du robinet et d’eau embouteillée, ce sont les déchets produits.

Regardez donc ces chiffres :

  • La Grande-Bretagne consomme 3 milliards d’eau en bouteille par an.
  • En règle générale, l’eau en bouteille coûte 500 fois plus que le prix de l’eau du robinet.
  • La production d’eau du robinet dans les pays développés nécessite beaucoup moins d’énergie incorporée que la production, la distribution et la «mise au rebut» d’eau en bouteille.
  • En 2007, on estime que 13 milliards de bouteilles d’eau en plastique ont été vendues au Royaume-Uni, dont seulement 3 milliards ont été recyclées.
  • Il faut 162g d’huile et sept litres d’eau pour fabriquer une seule bouteille PET jetable d’un volume d’un litre, ce qui équivaut à la libération de 100 g de dioxyde de carbone, un important gaz à effet de serre.
  • La fondation mondiale pour la nature (WWF) milite fermement pour que l’eau en bouteille soit non seulement reconnue comme nuisible à l’environnement, mais également comme un gaspillage de l’argent des consommateurs.
  • Environ 50% de l’eau en bouteille contient des minéraux et des sels ajoutés. Cela ne signifie pas qu’elle est plus « saine »
  • Malgré la croissance des installations de recyclage, de nombreuses bouteilles en PET jetées posent des problèmes de déchets.
  • De nombreuses bouteilles mises au rebut deviennent une pollution environnementale et peuvent être trouvées dans les haies, les parcs, les ruisseaux et les rivières. Via les rivières, ils peuvent être transportés vers les mers ouvertes.

Eau filtrée :

La meilleure option dont nous disposons sur le plan économique, pour notre durabilité et pour notre santé et notre bien-être est de boire de l’eau filtrée.

Bien que l’achat d’un filtre à eau de bonne qualité puisse sembler onéreux au départ, votre investissement sera à coup sûr rentabilisé à long terme, tandis que de grandes quantités d’eau embouteillée auraient continué à être achetées et transportées chez vous du supermarché. Un filtre à eau prendrait donc soin de votre corps ET de votre portefeuille !

Et oui, il y a le coût de l’élément filtrant de remplacement à intervalles réguliers, mais regardez les choses dans leur ensemble. Combien de bouteilles ne seront pas mises en décharge ou dans des centres de recyclage pour être traitées ? Quelle quantité d’énergie totale sera économisée (y compris la vôtre) ? Et à quel point serait-il agréable d’avoir une eau saine et savoureuse juste au bout des doigts, jour et nuit, 365 jours par an… directement du robinet ?





Quelle que soit l’eau à laquelle vous êtes raccordés, un filtre est disponible pour vos conditions et exigences locales, vous permettant d’obtenir l’eau de votre choix.

Belle, avec du gôut, une eau claire est prête et vous attend. Alors… êtes-vous prêt à changer votre consommation d’eau ?


Rédigé le  31 jan. 2019 14:07  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site