Une eau pure, une vie saine

Anti tartre magnétique et électromagnétique

 

Anti tartre magnétique domestique

Anti tartre électromagnétique domestique

Anti tartre magnétique collectif

Anti tartre pour WC, machine à laver

Pourquoi traiter le tartre?


Le calcaire et la santé
Il se dit tout et n'importe quoi. Le calcaire serait mauvais pour la santé, il encrasserait les reins et nos artères, favoriserait l'apparition de calculs rénaux etc. D'abord dans l'eau froide il faut rappeler qu'il n'y a pas de calcaire mais du calcium et du magnésium, c'est à dire deux bons sels minéraux et ce n'est qu'en chauffant l'eau que ces minéraux calcium et magnésium se transforment en carbonates de calcium et carbonates de magnésium appelés communément tartre ou calcaire et que vous retrouvez sur vos résistances de bouilloire et de cumulus. C'est pourquoi il est conseillé de consommer l'eau sans traitement anti calcaire mais de traiter l'eau chaude de la douche. Revenons à un peu de bon sens. Si le calcium et le magnésium de l'eau étaient nocifs ils seraient classés comme tels parmi les paramètres retenus. Or que dit la loi : aucune norme maximum et au contraire l'eau doit contenir un minimum de calcium et de magnésium pour éviter qu'elle ne devienne acide et corrosive et la loi précise de ne pas adoucir l'eau de consommation. Si le calcium et le magnésium de l'eau était nocifs ou encore non assimilables, pourquoi toutes ces bouteilles d'eau qui se prévalent de leur richesse en calcium et en magnésium sans parler des eaux minérales qui elles présentent des minéralisations particulières bien au-dessus des normes mais d'un intérêt thérapeutique particulier (différent selon les marques). En réalité calcium et magnésium de l'eau sont utiles et bien assimilés. Plusieurs études scientifiques et tests cliniques ont montré l'intérêt des eaux calciques pour lutter contre l'ostéoporose, pour lutter contre les calculs rénaux (et oui), pour faciliter la calcification des enfants et des personnes âgées, pour réduire les risques cardio-vasculaires etc. (Lire Minéraux et oligo-éléments de Marie France Muller, lire "101 questions sur l'eau du robinet" par Anne Marie, éditions Ambre, écouter les Professeurs Joyeux et Rueff, lire le rapport SUVIMAX...
En résumé, boire une eau calcaire est utile, nécessaire et sans danger
C'est sous l'effet de la chaleur que le calcium et le magnésium de l'eau (utiles à la santé quand il s'agit d'eau froide à consommer) se transforment en calcaire appelé tartre qui va se déposer dans les cumulus et dans les canalisations. Plus il y a de tartre plus il faut de temps et d'énergie pour chauffer l'eau. 1°TH c'est l'équivalent de 1 g de calcium par m³ d'eau... aussi on comprend pourquoi avec un TH de 50° et une consommation moyenne de 200 m³ (famille de 4personnes) ce sont 10 kg de calcaire par an susceptibles de se déposer et on imagine l'état du cumulus et des canalisations au bout de 10 ans. Longtemps on a cru que la solution passait par la technique de l'adoucisseur. A tort car cette technique procède; de l'échange d'ions, c'est à dire que l'on va remplacer les ions calcium et magnésium utiles à la santé, par des ions sodium, c'est à dire du sel, mauvais pour la santé. Enfin adoucir l'eau consomme de l'eau, de l'énergie, du sel, ce qui est peu écologique. L'adoucisseur, onéreux à l'achat le devient à l'usage sans oublier un risque de corrosion et de contamination bactérienne des réseaux quand l'appareil n'est pas régulièrement entretenu, réglé et désinfecté ! (obligation loi décembre 2003).

Comment traiter le tartre.
Deux méthodes :
  • Soit on élimine le calcium et le magnésium de l'eau, c'est la méthode chimique dite de l'adoucisseur,
  • Soit on agit sur les ions de calcium et de magnésium pour empêcher leur transformation en carbonate ou tartre et supprimer l'incrustation, c'est la méthode physique (découverte par FARADAY) dite de l'anti tartre qui agit par voie magnétique.
L'avantage de la seconde méthode c'est qu'elle permet en plus de désincruster le tartre accumulé et de retrouver la qualité des débits et des échanges thermiques, le tout sans modifier la potabilité de l'eau.
La méthode chimique par adoucisseur procède de la technique de l'échange d'ions, c'est-à-dire que l'on va faire passer l'eau sur des résines qui vont échanger les ions calcium et magnésium de l'eau par du sodium... l'eau obtenue devient douce (corrosive) d’où la nécessité de mélanger eau dure et eau douce en sortie d'adoucisseur (vanne 3 voies) pour remonter le TH à une dureté acceptable entre 7 et 10°TH. L'inconvénient de cette méthode est qu'elle élimine deux bons sels minéraux pour les remplacer par un "mauvais" le sodium et c'est la raison pour laquelle il est expressément recommandé (obligatoire en habitat collectif) de conserver un réseau non adouci à la disposition de l'usager pour la cuisine (ce qui est rarement fait en habitat privé). Enfin adoucir l'eau consomme de l'eau, du sel et de l'énergie ce qui est très peu écologique.
Parfois rebaptisé "conditionneur d'eau" (terme qui devrait être réservé aux anti tartre) ou "affineur d'eau" (sachez qu'à partir du moment où il y a usage de sel il s'agit d'un adoucisseur), onéreux à l'achat, ce dernier le devient à l'usage. Il ne faut pas oublier un risque de corrosion et de contamination bactérienne quand l'appareil n'est pas régulièrement entretenu, réglé et désinfecté, ce qui est devenu une obligation légale avec la loi de décembre 2001 (aujourd'hui et plus précisément à partir du 1 janvier 2004,toute vente d'adoucisseur devra comporter la signature d'un contrat de maintenance annuel) d'où la nécessité de recourir à un professionnel sérieux, renchérissant le coût global de l'appareil.
Quand à installer un appareil par osmose Inverse après un Adoucisseur pour faire de l'eau pure, c'est payer très cher une installation complexe qui consiste à remplacer les bons sels minéraux, calcium et magnésium par un "mauvais", le sodium à travers le premier appareil puis à éliminer ce sodium par le second appareil.

Chez AQUA TECHNIQUES nous n'avons rien contre les techniques d'adoucissement et d'osmose inverse (nous les utilisons parfois) qui sont souvent indispensables pour la protection des circuits industriels et eaux de «process» qui nécessitent une eau physiquement "pure" voire déminéralisée. Ce que nous réfutons c'est l'usage inutile, souvent abusif, mal adapté, trop souvent mal entretenu, toujours non écologique qui est fait de ces techniques en habitat individuel etc. 'est pourquoi nous préconisons la méthode "physique" pour la prévention de l'entartrage.

La méthode physique : il existe deux procédés anti tartre reconnus et utilisés depuis longtemps dans l'industrie les anti tartre magnétiques et les anti tartre électromagnétiques. Tous deux utilisant les propriétés des champs magnétiques : le premier Hydron-Cyklon à base d'aimants permanents, le second Scalewatcher n’utilisant le champ magnétique créé par un bobinage entre le pôle + et le pôle - d'un câble inducteur relié à un boîtier électronique alimenté par le courant électrique
  • ANTI TARTRE magnétique HYDRON-CYKLON nécessite de couper les tuyaux, un peu de place pour le montage et l'intervention d'un plombier... il est complété d'un filtre à boues à 20 microns et sans doute davantage adapté à la maison individuelle. 100% magnétique HYDRON-CYKLON a une durée de vie illimitée (perte d'efficacité des aimants nulle dans le temps).
  • ANTI TARTRE électromagnétique SCALE WATCHER s'installe facilement sans plomberie, il ne prend pas de place et il déménage avec les occupants. Avec une consommation infime de 2 Watts, le SCALE WATCHER est un appareil électrique exposé aux mêmes risques que n'importe quel appareil ménager.